LAULHERE : le béret, béarnais !

Depuis 1840, la maison Laulhère installée au pied des Pyrénées à Oloron Sainte Marie, fabrique ce symbole français qu’est le béret. L’ensemble de son savoir-faire a été reconnu officiellement en 2003 grâce à l’obtention des labels Origine France Garantie et Entreprise du Patrimoine Vivant.
En effet, le béret est l’association d’un héritage ancestral et d’un savoir-faire unique que la maison Laulhère perpétue et modernise au fil des années.
Issu de matières premières de qualité, le béret est obtenu après une série d’opérations réalisées par des ouvrier(e)s qualifié(e)s et des machines spécifiques.

La première de ces opérations est le tricotage du fil de laine mérinos, opération délicate car le tricotage se fait en rond. Vient ensuite le remaillage qui consiste à rattraper les mailles des deux bordures afin de fermer le tricot et d’obtenir une forme circulaire. Le béret ressemble alors à une pizza.
Il prendra sa forme définitive grâce au feutrage. Cette étape consiste à plonger la “pizza” dans de l’eau tiède et savonneuse. Cette action lui permettra de perdre en diamètre et de prendre l’aspect d’un tissu épais et dense, à la fois chaud, imperméable, respirant et doux.
Le fil de laine cardé écru naturel va ensuite prendre de la couleur ! Les recettes de mélange de pigments de couleurs sont jalousement gardées par les teinturiers de la maison depuis des décennies. A la sortie du bain de teinture, il est mis en forme, gratté, tondu et décatissé pour lui donner son aspect velouté et son toucher soyeux.

La confection et le bichonnage terminent la fabrication. Chaque béret se pare de détails uniques et propres à chaque modèle (doublure, baleinage, bouffette, écusson, etc ) puis vient se faire bichonner afin qu’il soit impeccable à la vue comme au toucher.

Retour haut de page